LA SUCRERIE ET LE CHEMIN DE FER

La sucrerie

Fondée en 1872. Les betteraves étaient reçues à la gare du village puis transportées par wagonnets à la sucrerie (voie ferrée construite spécialement à cet effet).

En 1882, le Directeur fit établir une ligne de Précy-sur-Oise à la sucrerie, passant par Bernes-sur-Oise et Bruyères-sur-Oise.

Après la guerre, la sucrerie fut vendue, elle devint une fabrique de pâte à papier. Vu la pollution, les habitants firent une pétition qui entraîna la fermeture de la fabrique.

Le Chemin de fer

Une ligne de chemin de fer a autrefois été établie à Mesnil-en-Thelle. C’est en 1874 que Monsieur Serrin, Maire de Neuilly-en-Thelle, conçut le projet d’implanter un chemin de fer afin de desservir les cantons de Noailles et Neuilly-en-Thelle.

Le projet d’une ligne à voie étroite fut adopté comme le plus économique. Elle était des plus utiles puisqu’elle transportait plus de 180 000 voyageurs par an ainsi que beaucoup de marchandises, en particulier les betteraves (sucrerie).

En 1874, le « tacot » assurait le service.

En 1936, le tacot fut remplacé par une micheline. Quelques années plus tard, celle-ci fut supprimée. A nouveau on utilisa le tacot.

Finalement à cause de l’étroitesse de la voie et le manque de voyageurs, la ligne fut supprimée en 1958.

LE MONUMENT AUX MORTS

Construction le 10 mai 1921 et inauguration le 23 octobre 1921.

Il fut construit en mémoire des soldats mesnilois morts durant ou à la suite de la première guerre mondiale.

Sur la face de devant on peut voir inscrit « aux enfants de Mesnil-en-Thelle morts pour la France 1914-1918 ». 18 noms sont inscrits sur deux des quatre faces du monument et des palmes symboliques ont été sculptées afin de rendre hommages à ses soldats.

Mairie de Mesnil-en-Thelle

5 rue de la Mairie
 03.44.26.72.70
  03.44.74.93.88

 

Du lundi au mercredi :

9h00 -12h
 13h30–17h30

Le jeudi :

        13h30–17h30
Le vendredi :

9h00–12h 
13h30–17h00

Le 1er samedi du mois :

10h00-12h30